Seine Maritime Attractivité
Réussir mon projet en Seine-Maritime

L’analyse du tissu économique et des zones d’activités de Terroir de Caux

Billet écrit par Fabien LE RUYET
L’analyse du tissu économique et des zones d’activités de Terroir de Caux

La communauté de communes de Terroir de Caux a sollicité SMA afin de réaliser une étude visant à analyser le tissu économique local et recenser les zones d’activités, les terrains disponibles et les potentialités de développement.
 

Constituée à partir de la fusion des intercommunalités des Trois Rivières, Saâne et Vienne, Varenne et Scie et de communes de la CC de Bosc d’Eawy, la Communauté de communes de Terroir de Caux compte 81 communes, soit l’intercommunalité de Seine-Maritime qui compte le plus de communes. Avec plus de 37 000 habitants et une croissance constante de sa population, le territoire bénéficie d’une dynamique démographique importante, plus élevée que la moyenne départementale, liée notamment à son positionnement entre Dieppe et Rouen et sa proximité d’axes de communication structurants.
 

Le territoire rassemble plus de 9 000 emplois. L’industrie est le plus gros secteur employeur, en premier lieu l’industrie agroalimentaire avec la présence d’entreprises d’envergure (Défial Normival, Lunor, NorPain) mais aussi la fabrication d’emballage (PTL), le laquage et la sérigraphie sur verre (Val Laquage, Inserdeco) ou encore le textile (PEG). Le tissu économique se caractérise également par un secteur de la construction/bâtiment développé, et des structures de santé et d’action sociale nombreuses.
 

9 zones d’activités maillent le territoire, pour une surface totale occupée et disponible (hors projets à plus long terme) de près de 100 ha. Les deux zones les plus importantes sont la ZA des Trois Rivières à Tôtes (30 ha) et la ZA de Luneray (19 ha). L’aménagement et l’organisation des ZA sont plutôt qualitatifs, même si la situation diffère en fonction des zones et que des marges de progression existent. Si le niveau d’offre disponible à court terme est faible (1,6 ha au total), les réserves foncières s’établissent à 14,5 ha, pour l’essentiel sur la zone de Varenne et Scie à Criquetot-surLongueville, située le long de la RN 27.

 

Etude : Projet d'espace de coworking à Fécamp

L’équipe de SMA a accompagné la communauté d’agglomération Fécamp Caux Littoral afin d’analyser l’opportunité de créer un espace de coworking à Fécamp. Les objectifs de ce travail étaient d’explorer les différents concepts (tiers-lieu, coworking, télécentre, télétravail), les modèles existants, de rassembler et d’analyser les principaux éléments statistiques permettant d’apprécier au mieux la demande potentielle pour ce type d’espace, et enfin d’effectuer un travail de benchmark en étudiant différents modes de portages possibles.

L’étude a contribué à rassembler des éléments quantitatifs permettant d’identifier l’existence d’un potentiel d’utilisateurs de tiers-lieu, mais devant être confortés par une approche plus qualitative et plus précise des besoins. Dans tous les cas, le caractère littoral de Fécamp (son port, sa plage, les filières économiques liées à la mer) constitue un élément identitaire fort à valoriser dans ce type de projet.

Contact :
Fabien Le Ruyet
02 35 12 10 10
fabien.leruyet@sma76.fr

  • Partager :

À lire sur le même sujet